Un outil qui permet de lutter contre le renoncement de nombreux français, aux soins, faute de moyens, c'est ça le changement! 

La Loi Santé va permettre à tous l'accès aux soins, par la généralisation du tiers-payant.

Jusqu'alors, le système de tiers-payant, dispensait les assurés sociaux, sous certaines conditions, de faire l'avance des frais médicaux à l'hôpital et dans certaines pharmacies; ce droit est désormais étendu aux consultations en médecine de ville.

Cette mesure, parmi les plus combattues par la droite et certains médecins, va permettre de ne plus avancer les frais d'une consultation en médecine de ville.

Cette mesure permettra de créer un nouveau parcours de soin centré autour du médecin traitant en ayant recours à l'hospitalisation seulement lorsque qu'elle est nécessaire.

C'est un dispositif simple, rapide et sécurisé avec des garanties de fiabilité inscrites dans la loi permettant aux médecins d'être rémunérés en moins de sept jours par la Sécurité Sociale.

Il est précisé que si ce délai n'est pas respecté, l'Assurance Maladie paiera des pénalités de retard au médecin.

Petit historique :

A partir de novembre 2013,  200 débats participatifs ont été organisés en région avec l'ensemble des acteurs du système de santé.

Le texte, issu de la synthèse des débats régionaux a été élaboré en concertation avec les acteurs du système de santé.

Quatre groupes de travail ont été constitués (Tiers payant, Soins de proximité, Compétences Médicales, Service Public Hospitalier).

Au printemps 2015, ce projet de loi a été examiné à l'Assemblé Nationale et adopté en première lecture...

Une démarche qui s'appuie sur la concertation, c'est indéniable! 

Maryse VIVE